Johanne Collin - Médicament et déplacement des frontières

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 10/06/2016
  • Durée : 39 min
  • Crédits :

Tags associés
AeQ2016MédicamentPharmaceuticalisationFrontièresAutomédicationSantéJohanne Collin

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Dans les sociétés contemporaines, le médicament occupe une place majeure et ce, bien au delà des finalités thérapeutiques qui lui sont traditionnellement reconnues. D'abord parce que le concept même de thérapeutique s'est considérablement élargi au cours du XXe siècle pour englober désormais très en amont, la prévention –voire l'apparition de la maladie- et en aval éventuellement, l'extension des limites corporelles (à travers la médecine régénérative). Mais également parce que les usages non thérapeutiques - comprendre : en dehors du champ et de l'influence de la médecine - se multiplient à la faveur de l'accroissement considérable de l'arsenal et de sa mise en circulation. Cette présentation a pour objectif de contribuer à la reconceptualisation de l'objet et de ses usages en explorant la frontière entre usage médical et non médical, automédication et autorégulation ainsi que celle - incontournable en ce qui regarde les psychotropes - entre drogue et médicament.

Présentation de l'intervenant

Johanne Collin est professeure titulaire à l'Université de Montréal. Après un Ph.D en Histoire, elle se spécialise en sociologie de la santé et des professions. Elle est actuellement directrice du groupe de recherche Méos (Médicament comme Objet Social) à la faculté de pharmacie de l'Université de Montréal.

Présentation du colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé"

Cette présentation s'est tenue dans le cadre du colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé" qui s'est déroulé à l'Université de Nantes les 11, 12 et 13 mai 2016. Internationale et pluridisciplinaire, cette manifestation scientifique à réunit 102 participants dont 66 communicants autour des pratiques de l'auto-soin. L'automédication est une pratique répandue de par le monde. Et bien que ses usages soient nombreux, les équipes de recherche à l'initiative de ces rencontres font l'hypothèse qu'il est tout à fait pertinent et heuristique de confronter les réalités diverses auxquelles ce phénomène donne lieu, "au Sud" comme "au Nord" afin d'en dégager les principaux déterminants et les enjeux. Durant trois jours, la thématique de l'automédication s'est révélée être transversale. Cet objet a permis d'aborder de nombreux sujets : inégalité de santé, déterminants territoriaux de la santé, gestion du corps, histoire de la médecine, circulation du médicament, pluralité thérapeutique, relation soigné-soignant, éducation thérapeutique, etc. Ce colloque a rassemblé de nombreux chercheurs et professionnels du soin et de santé publique durant trois jours autour de conférences, de tables-rondes, d'ateliers et d'une soirée de valorisation, où une intervention théâtrale originale à trouvé sa place.

 



dans la même série

Colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé"

Vidéos les plus populaires