Yuan Fang - La légende du 13e arrondissement - le Chinatown français du monde gaulois

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 10/03/2016
  • Durée : 27 min
  • Crédits :

Tags associés
CRINIMigrationsMythologies urbainesVilleParisChinatownYuan FangAsieCivilisationCulture

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Le 13e arrondissement à Paris est reconnu aujourd’hui comme le quartier chinois où vit une large communauté asiatique. Au sein de la capitale de la France, ce n’est pas que la langue française qui domine dans le triangle de Choisy. À part la langue nationale : le mandarin, le cantonais, le teochew, et d’autres langues asiatiques, sont les langues que nous entendons tous les jours dans le quartier. Les panneaux des boutiques sont souvent écrits dans les deux langues : chinois et français et même la chaîne américaine McDonald’s ne fait pas exception. Les spécialités exotiques se trouvent facilement dans les restaurants ou les supermarchés asiatiques du quartier. La danse des lions et des dragons, ainsi que les fabuleux défilés de spectacles asiatiques se déroulent chaque année dans le 13e arrondissement. Dès l’installation de la première communauté chinoise dans les années 30, les quartiers chinois à Paris se développent suite à la demande de main d’œuvre de la Première Guerre Mondiale, puis avec les réfugiés d’Asie sud-est des années 70, et enfin avec l’ouverture de la Chine continentale depuis les années 80. À travers l’histoire et les générations, nous allons découvrir le développement des quartiers chinois parisiens, principalement la Petite Asie du 13e, afin de répondre à ces quelques questions : Pour quelle(s) raison(s) et comment les chinois sont venus à Paris, en France ? Quel(s) métier(s) occupent-ils ? Avec la rencontre culturelle de deux civilisations aux extrémités des continents, quelles interactions et influences se produisent entre les chinois et le quartier où ils habitent ? Comment la compétence interculturelle évolue-t-elle de génération en génération ? Nous comparerons également les similarités et différences entre le Chinatown parisien et ceux d’autres pays du monde (celui de Londres en Grande Bretagne, d’Amsterdam au Pays-Bas, et ceux aux États-Unis). Cette comparaison aura pour but de discuter des raisons pour lesquelles ce peuple insiste toujours pour préserver sa culture maternelle dans l’intégration à la culture locale, ainsi que de la spécificité de la communauté chinoise en France par rapport aux autres pays. Le Chinatown est un phénomène qui émerge de plus en plus mondialement, mais aussi sur scène, dans les fictions, et dans la vie quotidienne des chinois de l’étranger. En proposant cette communication, nous espérons que l’histoire des chinois ne soit plus un mythe du chinois.

Présentation de l'intervenant

Yuan Fang est professeur de chinois, doctorante du laboratoire CRINI de l’Université de Nantes, avec une thèse intitulée : "Analyse d'une situation de transfert méthodologique en didactique des langues : construire une didactique du Chinois langue étrangère intégrant les TICEL", dirigé par Hervé Quintin. Sa recherche porte principalement sur la didactique du chinois aux apprenants francophones, notamment leurs motivations d’apprentissage, le TICEL dans l’enseignement du chinois et l’interculturalité entre le monde francophone et sinophone. Publication à venir : "Les unions entre gens de même sexe ou de sexe différent en droit chinois : perspective historique", Journal of Civil Law Studies.

Présentation du colloque "Mythologies urbaines et migrations"

La ville génère un ensemble de mythes artistiques et littéraires issus de son histoire et de son quotidien, de légendes et de récits oraux mêlant réalité et fiction. Création propre à l’homme, la ville se présente comme une construction réelle et imaginaire, à travers laquelle une communauté recherche sa cohésion et ses possibilités créatrices (correspondances, récits de vie, poésie, théâtre, cinéma…). Organisé par le Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité (CRINI), le colloque sur "Mythologies urbaines et migrations" s’inscrit dans le cadre d’une réflexion sur les migrations portant à la fois sur l’interculturalité - en s’attachant  à la rencontre et à la reconnaissance de cultures plurielles-, et sur la transculturalité - en privilégiant l’échange et la création entre ces cultures-, dans une dynamique créatrice cherchant à dépasser les barrières culturelles, tout en questionnant l’histoire des représentations urbaines.

Ce colloque s'inscrit dans la continuité de journées d’Étude préparatoires dans le cadre des partenariats locaux et internationaux du CRINI :



dans la même série

Colloque Mythologies urbaines et migrations

Vidéos les plus populaires