Alain Miossec - La mer monte ! Courage fuyons...

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 25/01/2016
  • Durée : 1 h 24 min
  • Crédits :

Tags associés
Alain MiossecOcéanMerRéchauffement climatiqueClimatGIECSubmersionLittoralGéographieUniversité permanente

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Le niveau des océans s'élève depuis plus d'un siècle. Les premières observations datent des années 1880 et pendant plus d'un siècle, la vitesse de l'élévation est restée stable, de l'ordre de 1,8 mm/an. Depuis un peu plus de deux décennies, cette vitesse s'accroit (de l'ordre de 3 mm/an) et les projections qui sont faites pour les cent prochaines années donnent (selon diverses expertises dont celle du GIEC) entre 50 cm et 1m d'élévation. Tout cela est replacé, en particulier par les medias, dans le vaste contexte du "réchauffement climatique", en partie avec juste raison. Pour autant, faut-il s'affoler ? Faut-il penser que tous les ilots du Pacifiques vivent leurs dernières heures ? Faut-il fuir devant les flots, fait-il les affronter : en un mot, faut-il fuir nos responsabilités ? Des solutions existent, techniques et politiques, pour des situations localement alarmantes. L'océan mondial ne marque pas tous les rivages de la même manière car il n'est pas seul en cause, si, par ailleurs l'attractivité des littoraux expose chaque jour davantage les populations au risque de submersion. Tout cela vaut débat scientifique (la part de la recherche et l'usage qui en est fait) et politique, du local au global selon la bonne pratique géographique. Des lieux, des faits, des solutions... mais ni catastrophe (sauf en ce qu'elle découle de l'inconscience des hommes), ni miracle (la barque de Noé n'ira pas s'échouer sur le mont Ararat !).

Présentation de l'intervenant

Alain Miossec a été recteur de l’académie de Rennes d'octobre 2008 à mars 2011, date où il est parti en retraite. Ce chancelier des universités était auparavant recteur de l'académie de la Guadeloupe, depuis le 25 juillet 2005. Agrégé de géographie, il a commencé sa carrière dans le secondaire au début des années 1970. Après avoir occupé un poste à l'école normale supérieure de Tunis (Tunisie) de 1973 à 1979, il est revenu en France, à Nantes, où il a été maître-assistant puis maître de conférences à l'institut de géographie de l'université de Nantes. Docteur ès Lettres, il consacre sa thèse, soutenue en 1993, à "La gestion de la nature littorale en France atlantique". Professeur des universités depuis 1994,à l’institut de géographie dont il fut le directeur de 1997 à 2002. Membre de l'unité de recherche du CNRS Géolittomer, Alain Miossec a également été directeur scientifique-adjoint au ministère de la Recherche et président du comité national de géographie. Ce spécialiste des questions du littoral a écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, dont Les littoraux entre nature et aménagement (2004).

Les conférences de l’Université permanente de Nantes

L'Université de Nantes a confié à l’Université Permanente la mission de permettre à tous de se cultiver, d’apprendre en étant un pont entre l’établissement, ses enseignants, ses chercheurs et tous les citoyens. Tout au long de l’année, l’Université permanente de Nantes organise donc à Nantes, et dans toutes ses antennes (Pornic, Saint-Brévin, Chateaubriant…), des cycles de conférence grand public ouverts à tous. Chaque année, près de 300 conférences sont organisées couvrant un éventail très large de disciplines : littérature, philosophie, sociologie, langues anciennes, histoire, histoire de l’art, cinéma et théâtre, géographie, monde et territoires, droit et société, sciences, langues étrangères...



dans la même série

Cycle de conférences de l'Université permanente

Vidéos les plus populaires