Georges Vigarello - Histoire de l'auto-soin

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 10/06/2016
  • Durée : 26 min
  • Crédits :

Tags associés
AeQ2016HistoireSoinCorpsMédecineGeorges VigarelloAutomédicationSanté

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

L’ensemble du travail de Georges Vigarello porte sur l’histoire des représentations et des pratiques du corps : hygiène et pratiques de santé, histoire de la violence physique, histoire des normes en matière d’apparence physique. Il s’intéresse ici à l'histoire de l'automédication. Chronologiquement, il présente le processus historique qui a vu s'installer les comportements contemporains - le sens actuel de "l'auto-santé" en France - en ces termes : Interrogeons-nous sur le moment où l'automédication est devenu un objet important, à la fois concertée et théorisée, par les acteurs de la Renaissance. A ce sujet, au moment des Lumières, alors que la médecine obtient un autre statut et où la relation entre le médecin et le patient évolue, quel changement se produise dans notre histoire ? Au XIXe siècle, la médecine devient de plus en plus spécialisée, les résistances à l'automédication s'accélèrent et les façons de penser l'auto-soin se transforment.

Présentation de l'intervenant

Georges Vigarello est directeur d'étude à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et ancien co-directeur du Centre Edgar Morin à Paris.

Présentation du colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé"

Cette présentation s'est tenue dans le cadre du colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé" qui s'est déroulé à l'Université de Nantes les 11, 12 et 13 mai 2016. Internationale et pluridisciplinaire, cette manifestation scientifique à réunit 102 participants dont 66 communicants autour des pratiques de l'auto-soin. L'automédication est une pratique répandue de par le monde. Et bien que ses usages soient nombreux, les équipes de recherche à l'initiative de ces rencontres font l'hypothèse qu'il est tout à fait pertinent et heuristique de confronter les réalités diverses auxquelles ce phénomène donne lieu, "au Sud" comme "au Nord" afin d'en dégager les principaux déterminants et les enjeux. Durant trois jours, la thématique de l'automédication s'est révélée être transversale. Cet objet a permis d'aborder de nombreux sujets : inégalité de santé, déterminants territoriaux de la santé, gestion du corps, histoire de la médecine, circulation du médicament, pluralité thérapeutique, relation soigné-soignant, éducation thérapeutique, etc. Ce colloque a rassemblé de nombreux chercheurs et professionnels du soin et de santé publique durant trois jours autour de conférences, de tables-rondes, d'ateliers et d'une soirée de valorisation, où une intervention théâtrale originale à trouvé sa place.



dans la même série

Colloque "L'automédication en question : un bricolage socialement et territorialement situé"

Vidéos les plus populaires