Aurore Van de Winkel - Les légendes urbaines de Bruxelles : modernisation de légendes traditionnelles ou nouvelles lectures de la ville ?

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 10/03/2016
  • Durée : 29 min
  • Crédits :

Tags associés
Aurore Van de WinkelBruxellesBelgiqueVilleMigrationsMythologies urbainesLégendesCRINIIdentité

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Bruxelles, capitale d’une Belgique relativement récente et divisée, siège des institutions européennes et lieu de brassage culturel, est au cœur de nombreuses légendes urbaines. La légende urbaine est un nouveau genre de récits apparu et étudié récemment au point qu’il n’existe pas encore de consensus sur sa définition, sa dénomination et ses caractéristiques génériques. Jean-Bruno Renard la définit comme un récit anonyme, présentant de multiples variantes, de forme brève, au contenu surprenant, raconté comme vrai et récent dans un milieu social dont il exprime les peurs et les aspirations (Jean-Bruno Renard, Rumeurs et légendes urbaines, Paris, Presses Universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 1999, p. 6.) Si son scénario est fictionnel, son contenu est présenté comme véridique et est destiné à être cru. Les récits légendaires contemporains se révèlent efficaces pour prévenir de dangers, condamner des comportements, permettre l’appropriation de la satisfaction d’un acte réprouvé ou justifié mais risqué ou encore surprendre par la présence de l’irrationnel dans le quotidien. Tous contribuent à la construction, la clarification ou l’affirmation identitaire et au renforcement du lien social, le plus souvent au détriment d’un bouc émissaire campé par une personnage appartenant à un groupe d’appartenance distinct (ethnique, religieux, de genre, etc.) des diffuseurs.  Que racontent les légendes urbaines sur Bruxelles et les Bruxellois ? En quoi ces récits fictionnels, souvent venus d’autres régions ou pays, permettent-ils de relire l’histoire de la ville, de ses habitants et de leurs préoccupations? Quels sont leurs liens avec les légendes traditionnelles de la capitale ? L’analyse sémio-pragmatique et historique d’une trentaine de légendes urbaines localisées à Bruxelles nous permet de montrer que les récits légendaires circulant de la ville ont souvent une longue historicité mais que leur contenu est régulièrement modernisé afin de correspondre aux préoccupations et aux valeurs de leurs diffuseurs, ainsi qu’à leur quotidien. Nous retrouvons ainsi des récits datant de plusieurs centaines d’années qui ont été réappropriés par les habitants transformant l’identité des personnages négatifs, leurs actes ou leurs objectifs pour qu’ils collent à leur réalité. D’autres puisent leur scénarii dans les légendes traditionnelles de la ville mais les réinventent en en proposant une autre lecture. Ces récits ne se contentent pas d’être diffusés, ils sont également repris par différents créatifs (bédéistes, romanciers, réalisateurs, chroniqueurs, publicitaires), leur permettant de faire partie intégrante de la culture populaire. Notre communication aura pour objectif de présenter ce genre narratif, de montrer l’historicité de ces récits et leur contenu, leur réappropriation par les Bruxellois, leurs liens avec les récits traditionnels de la ville, leurs efficacités ainsi que leurs différentes utilisations contemporaines tant artistiques que culturelles et informatives.

Présentation de l'intervenant


Aurore Van de Winkel est Docteur en Information et Communication de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) et Conseillère en communication, gestion des rumeurs, réputation et storytelling pour Fama-Ossa Consulting. Collaboratrice scientifique de l’Institut Langage & Communication, elle enseigne la communication pour le certificat Interuniversitaire de médiation et la gestion des rumeurs pour l’IUT de Troyes. Elle est également créatrice de formation et de formatrice pour les organisations. Elle est conférencière et s’est spécialisée sur le sujet des légendes urbaines et autres sujets rumoraux (buzz, ragot, rumeur, scam, spam, théorie du complot…) au sujet desquels elle a écrit de nombreux articles ainsi qu’un livre Gérer les rumeurs, ragots et autres bruits, publié début 2012 chez Edi.pro. Elle s’intéresse particulièrement aux processus de construction, de défense et de diffusion des croyances profanes et de l’identité notamment par le biais des récits.

Présentation du colloque "Mythologies urbaines et migrations"

La ville génère un ensemble de mythes artistiques et littéraires issus de son histoire et de son quotidien, de légendes et de récits oraux mêlant réalité et fiction. Création propre à l’homme, la ville se présente comme une construction réelle et imaginaire, à travers laquelle une communauté recherche sa cohésion et ses possibilités créatrices (correspondances, récits de vie, poésie, théâtre, cinéma…). Organisé par le Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité (CRINI), le colloque sur "Mythologies urbaines et migrations" s’inscrit dans le cadre d’une réflexion sur les migrations portant à la fois sur l’interculturalité - en s’attachant  à la rencontre et à la reconnaissance de cultures plurielles-, et sur la transculturalité - en privilégiant l’échange et la création entre ces cultures-, dans une dynamique créatrice cherchant à dépasser les barrières culturelles, tout en questionnant l’histoire des représentations urbaines.

Ce colloque s'inscrit dans la continuité de journées d’étude préparatoires dans le cadre des partenariats locaux et internationaux du CRINI :



dans la même série

Colloque Mythologies urbaines et migrations

Vidéos les plus populaires