Gilles Leydier - Les ressorts de l'hégémonie politique du Scottish National Party

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 19/10/2015
  • Durée : 31 min
  • Crédits :

Tags associés
Gilles LeydierCRINIHistoireIndépendanceÉcosseScottish National PartyPolitiqueNationalismeRoyaume-UniEurope

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Le référendum sur l’indépendance de septembre 2014, bien loin de clore le débat sur le sujet, a engendré en Écosse une dynamique favorable à la cause de l’autonomie politique. Le Scottish National Party (SNP), qui était à l’origine de cette consultation objectivement perdue, a été de fait le principal bénéficiaire de l’engagement civique record observé lors de la campagne référendaire, profitant de l’occasion pour attirer en son sein de nombreux nouveaux adhérents et asseoir sa domination sur la scène politique écossaise, ce qui fait rétrospectivement et paradoxalement des nationalistes écossais les véritables vainqueurs du référendum. Lors des élections législatives britanniques de Mai 2015, cette dynamique s’est poursuivie et amplifiée en faveur des nationalistes écossais, qui ont recueilli la moitié des suffrages et 95% des sièges à pourvoir, balayant dans des proportions inattendues la concurrence, éliminant notamment le parti travailliste pour devenir pour la première fois et très largement le parti numéro un en Écosse. Gilles Leydier analyse les ressorts de la domination du SNP sur la scène politique écossaise, et les perspectives qui en découlent notamment pour la poursuite du débat sur l’avenir politique de l’Écosse au sein du Royaume-Uni.

Présentation de l'intervenant


Gilles Leydier est professeur de civilisation britannique à l’Université de Toulon et directeur de la revue L’Observatoire de la société britannique. Ses travaux de recherche portent sur les institutions et la vie politique britanniques ainsi que sur la question nationale en Écosse.

Présentation du colloque "Enjeux et perspectives du référendum écossais pour le Royaume-Uni et pour l’Europe"

Le 18 septembre 2014, les électeurs écossais ont répondu "Non" à 55,3% à la question qui leur était posée par le gouvernement écossais, à savoir "L'Écosse devrait-elle être un pays indépendant ?". Pour comprendre ces résultats, le CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité) a organisé un colloque international : "Enjeux et perspectives du référendum écossais pour le Royaume-Uni et pour l’Europe" les 25 et 26 septembre 2015 à la Faculté des Langues et Cultures Étrangères (FLCE) de l'Université de Nantes.



dans la même série

Colloque "Enjeux et perspectives du référendum écossais pour le Royaume-Uni et pour l’Europe"

Vidéos les plus populaires