Photogrammes et chimigrammes s'exposent à la BU - Johannes SCHMIDT

infos producteurs
  • Sujet :
  • Date de parution : 14/01/2019
  • Durée : 3 min
  • Crédits :

Tags associés
PhotographieJohannes SchmidtBU SciencesChimieLumière

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

Johannes Schmidt, personnel du Laboratoire de biologie et pathologies végétales, vous invite à découvrir son exposition de photographies sans caméra. En évitant tout appareil interposé, on met la lumière en interaction directe avec les objets et la surface photosensible. Les images produites stimulent l’imaginaire et deviennent un miroir sur lequel se projettent nos propres images intérieures.

Johannes Schmidt - "Je trouve dans le photogramme des côtés à la fois scientifique et psychologique. Il y a la précision infaillible dans la physique de la lumière et les réactions photochimiques qu’elle déclenche. En traversant des objets et des substances transparents ou translucides, la lumière est modulée et elle dévoile l’intérieur de ces objets, qui est révélé sur la surface photosensible. Le photogramme rend donc une réalité physique visible que nous ne pouvons pas percevoir directement de par les limites de notre anatomie et physiologie sensorielle."



Vidéos les plus populaires