Éric Chartier - Manon Lescaut, d'après l'abbé Prévost

infos producteurs
  • Sujet : Conférence
  • Date de parution : 04/06/2018
  • Durée : 59 min
  • Crédits :

Tags associés
Eric ChartierManon LescautAbbé PrévostLittératureUniversité permanente

Partagez cette page

Résumé de la vidéo

1730, Manon toute jeune beauté née pauvre et roturière, exerce un terrible pouvoir de fascination sur les hommes. Elle aime le luxe et les plaisirs... son jeune et bien aimé amant, le chevalier des Grieux, peu argenté, ne l'entend pas ainsi... Spectacle adapté, interprété et mis en scène par Eric Chartier.

Présentation de l'intervenant


Eric Chartier a fait ses études à l'Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (1967-69). Il fait du théâtre et du cinéma avec Jéréme Savary, Fernando Arrabal, Stanley Dolen et Jean Luc Godard. A partir de 1980, il crée, produit et diffuse ses spectacles littéraires en Amérique du Nord. A partir de 1986, il est réguliérement invité à l'ONU à New York. Il travaille à un programme de recherche multimédia avec l'Université de Chicago. Eric va alors effectuer dix années de tournées dans plus de cent universités américaines et canadiennes. A partir de 1988, il s'installe au Château des Brefs à Pornic et y diffuse ses spectacles chaque été, en partenariat avec la Mairie de Pornic, le Conseil Général, et la DRAC Pays de la Loire. A partir de 1991, il noue un partenariat avec l'Université de Nantes (vidéo, cours, spectacles, intervention dans les congrès.) Il rencontre Julien Gracq, et créé trois spectacles (partenariat avec la Ville de Nantes). En 2000, il signe un contrat avec les éditions Gallimard pour la production d'un CD audio "Proust", préfacé par R. Shattuck, et obtient la médaille de la Ville de Pornic. En 2004, il rencontre l'écrivain Robert de Goulaine, qui l'invite à se produire réguliérement au Château de Goulaine, dans ses soirées littéraires et ouvertes. Il fait la connaissance de Paul Louis Rossi, écrivain originaire de Nantes, pour la création de son spectacle "Nantes". Il correspond avec Jean d'Ormesson.

Eric Chartier s'est produit également dans des lieux de mémoires tels que le Musée Jules Michelet à Vascoeil, le Musée Marcel Proust à Combray, la Maison de Chateaubriand à Chatenay Malabry, le Musée Dobrée à Nantes, la galerie Eureka de Chambéry, et l'église Sainte Cécile à Paris.Il est invité à siéger en 2006 au sein de la Commission de recherche sur la complexité présidée par le philosophe Edgar Morin (Université de Nantes). Il effectue de multiples tournées en Europe, Amérique centrale, Océan Pacifique, et Moyen Orient. Il crée son spectacle "Mémoires d'Outre-Tombe", qu'il joue à la Maison de Chateaubriand, puis au Château des Brefs en juillet 2006. Il est élu en décembre à l'unanimité et au premier tour "Membre de l'Académie de Bretagne" et reçoit la médaille de la Ville de Nantes. En 2007, il joue au Château des Brefs "La forme d'une ville" de Julien Gracq, et "Les Confessions" de Jean-Jacques Rousseau. En 2008, il crée "Le Rouge et le Noir" de Stendhal.

Les conférences de l’Université permanente de Nantes


L'Université de Nantes a confié à l'Université Permanente la mission de permettre à tous de se cultiver, d’apprendre en étant un pont entre l’établissement, ses enseignants, ses chercheurs et tous les citoyens. Tout au long de l’année, l’Université permanente de Nantes organise donc à Nantes, et dans toutes ses antennes (Pornic, Saint-Brévin, Chateaubriant…), des cycles de conférence grand public ouverts à tous. Chaque année, près de 300 conférences sont organisées couvrant un éventail très large de disciplines : littérature, philosophie, sociologie, langues anciennes, histoire, histoire de l’art, cinéma et théâtre, géographie, monde et territoires, droit et société, sciences, langues étrangères...



dans la même série

Cycle de conférences de l'Université permanente

Vidéos les plus populaires